Langages : De LISP à TensorFlow


    Je documente ici mon intérêt pour l'intelligence artificielle.

    Ce sujet m'intéresse dans le cadre de mes loisirs.

    Pré-ado, fin 1980, j'avais un ordinateur Atari 520 STE. Nous l'avions acquis d'occasion avec une boite remplie de disquettes de jeux parmi lesquels celui de l'aventurier Crash Garett. C'était un pilote d'avion qui enquêtait sur une affaire, et nous le commandions par une interface texte : ordres / réponses. Ses réponses en réactions à nos ordres n'étaient pas dénuées d'humour. Les programmeurs du jeu s'étaient bien éclatés à anticiper les questions et ordres que nous étions suceptibles de taper !

    Ado, en 1990, mon premier contact non conscient avec l'intelligence artificielle a été le développement d'un petit programme de discussion avec l'ordinateur, en TurboPascal.
    L'objectif était de discuter via une invit de commande DOS, avec l'entité que nous avions surnommée Gally.
    Gally était le nom d'un Cyborg dans un Manga populaire de l'époque.
    Le programmme une fois compilé était un éxécutable.
    Il était capable de reconnaitre des mots clés pour répondre à des questions.
    Développé pour interagir en langue Française, il était aussi capable de détecter si on lui tapait n'importe quoi sur le clavier. En effet, par une détection d'un enchainement de plus de trois voyelles ou trois consonnes successives, le programme indiquait : "Vous avez tapé n'importe quoi, ou vous vous êtes endormi sur le clavier !".
    Ce programme n'aurait pas passé le test de Turing, mais c'était déjà un petit émerveillement de le voir répondre opportunément à certaines de nos questions !

    Etudiant, en 2000, on nous a enseigné le LISP.

    En 2016, alors que je me documentais sur l'Intelligence Artificielle, je découvre que les langages du moment dans ce domaine sont TensorFLow et Python. Normal, nous sommes en plein essor des Réseaux de Neurones Convolutifs !
    Et ces langages permettent de coder rapidement ces modèles.


    Le Blog